Le Bois

foret_douglas

Questions fréquentes :


PERENNITE DES MAISONS BOIS

Les plus vieilles constructions du monde sont le plus souvent construites en bois : temples japonais du VIIème siècle, églises norvégiennes du XIIème siècle ou constructions à pans de bois du Moyen Age. En France, les immeubles à colombages composent les centres historiques de la plupart de nos villes et dans les campagnes ou en montagne, les maisons les plus anciennes possèdent une structure en bois : colombages en Normandie, Alsace, Bretagne, Aquitaine, à Paris, bois empilés (madriers ou rondins) dans les régions de montagne. Quelle que soit la latitude ou les conditions climatiques, la maison en ossature bois prouve quotidiennement, à travers le monde, sa capacité à résister au temps et aux intempéries. Mais, comme toute construction, elle doit être régulièrement entretenue pour bien vieillir. Cet entretien concerne essentiellement les bois exposés à l’extérieur alors que la structure « cachée » des maisons à ossature bois ne nécessite aucun entretien particulier.


LE BOIS ET LE FEU


bois_en_feu

Comme toute technique de construction, la construction à structure bois est soumise à un ensemble de réglementations dont une des plus importantes concerne la sécurité incendie. Les bâtiments sont, à ce sujet, classés en différentes catégories selon qu’il s’agit de maisons individuelles, d’immeubles collectifs, d’établissements recevant le public ou d’immeubles de grande hauteur.

Pour la maison individuelle, la réglementation impose une tenue au feu minimum d’un quart d’heure afin de permettre sans problème l’évacuation des habitants. Les constructions en bois répondent parfaitement à cette réglementation.


De plus, et contrairement à une idée reçue, le comportement au feu du bois est excellent. En effet lorsque le bois est attaqué par les flammes il se consume lentement et conserve ses qualités mécaniques pendant de longues minutes.

A ce sujet, il est significatif de constater que la réglementation imposée aux pompiers les autorise à intervenir sous une charpente bois en feu pendant de longues minutes alors qu’elle l’interdit pour des structures réalisées en d’autres matériaux.


Les Plaques d'OSB


plaques d'OSB

L’OSB (Oriented Strand Board ou panneau de lamelles orientées) est comme son nom l’indique, constitué de lamelles orientées de bois résineux, disposées en 3 couches croisées. Les plaques d'OSB ont été créées pour être utilisées en tant que structure ou comme éléments décoratifs.

Les longues fibres de bois naturelles issues de PINS DOUGLAS, sans additifs ont un dégagement de formaldéhyde proche du bois naturel, constituées de 100 % de bois résineux provenant d'éclaircies, nécessaires au bon développement des forêts. Elles sont fabriquées à partir de bois frais, à l'état naturel, non traité, et ne contiennent donc pas de Pentachlorophénol. Les rondins employés proviennent essentiellement des forêts françaises de la région Centre, très majoritairement gérées durablement au sens du code forestier.

Les plaques d'OSB sont conformes aux normes européennes NF EN 300 et NF EN 13986. La marque de qualité CTB-OSB3 délivrée par le FCBA garantie cette conformité. La classe OSB-3 atteste de la conformité de l'utilisation de ces panneaux travaillants en milieu humide.


ISOLATION THERMIQUE ET PHONIQUE

Les constructions bois et tout particulièrement les logements à ossature bois sont unanimement reconnus pour leurs performances thermiques de haut niveau, dues à la combinaison du matériau bois utilisé en structure avec des isolants thermiques performants qui s’intercalent entre les montants verticaux.

Cette excellente isolation thermique est, de plus, parfaitement compatible avec une architecture contemporaine faite de grandes surfaces vitrées.

Bien isolée thermiquement, la maison bois est également performante en matière phonique, qu’il s’agisse de bruits aériens (bruits en provenance de l’extérieur) ou de bruits d’impacts (bruits dus à la marche, aux déplacements ou à la chute d’objets, à l’intérieur de la maison). L’isolant placé dans les murs, entre chaque montant d’ossature, absorbe les bruits aériens, permettant une très grande efficacité acoustique et donc des performances de premier ordre.

Pour les bruits d’impacts, des solutions techniques extrêmement performantes existent en construction bois, permettant de répondre à la réglementation acoustique (NRA) et de réaliser des immeubles collectifs et des hôtels avec des planchers bois.

panel d'isolants

Isolation en fibre de bois

La fibre de bois, une réponse idéale aux exigences de la physique des bâtiments et de l’écologie dans les nouvelles constructions et pour les travaux de rénovation.

l'isolation en fibre de bois satisfait idéalement non seulement les besoins de protection contre le froid l’hiver mais aussi contre la chaleur l’été.

Afin de protéger les locaux, de la chaleur excessive, notamment sous les toits, l’isolant utilisé doit absorber et retarder autant que possible le flux thermique de l’extérieur vers l’intérieur d’un local. Le bois a ces propriétés par nature.


Isolation cellulosique: un isolant naturel et performant

La construction bois apporte un confort exceptionnel, en particulier en matière d’isolation. Cette performance est encore améliorée par l’utilisation de fibres de cellulose dont les caractéristiques et la texture apportent une inertie thermique et une continuité parfaite de l’isolation. L'isolation en fibres cellulosiques naturelles, qui est un matériau écologique, moderne et sain, exclusivement constitué par des composants neutres et sans odeur, conviendra pour isoler écologiquement votre maison.


Fibre naturelle : fibre naturelle Issue de la filière bois dont on connait la lutte contre l’effet de serre, la fibre cellulosique est obtenue par le recyclage écologique des papiers journaux.


Fibre pure et anallergique : pure et anallergique
La transformation des fibres en isolant naturel se fait par un processus très évolué sans usage de produits nocifs pour l’environnement, restituant ainsi aux fibres leur pureté d’origine.


Isolant performant : performant
Ainsi obtenues, les fibres retrouvent légèreté et résistance. Avec un coefficient <0,035 W/m°K et l’élimination des ruptures thermiques, cet isolant naturel se classe parmi les meilleurs.


Isolant écologique et économique : economique
Ecologique par sa constitution, sa fabrication et ses performances. Economique par la réduction importante de l’énergie nécessaire pour le chauffage, la ventilation ou la climatisation.


Stabilité et sécurité : resistance au feu Les fibres entremêlées, imprégnées de produits minéraux naturels qui les protégent contre les risques biologiques et les rongeurs, conservent une grande stabilité dans le temps. Pour une sécurité encore plus grande, la bonne résistance au feu est obtenue grâce au borate.


FINITION DU BOIS A L’EXTERIEUR: les bardages

Le bois est un matériau, qui vieillit avec élégance. La richesse de sa texture en fait un matériau qui s’agence facilement à la pierre, la brique ou tout autre produit d’extérieur.

Si certains bois sont naturellement durables, la plupart des essences nécessitent un traitement pour les protéger des insectes et de l’humidité et assurer ainsi leur pérennité.

Si quelques pays aux climats particulièrement rudes (Scandinavie notamment) ont pris l’habitude de ne pas traiter les bois (les insectes xylophages ne résistant pas aux grands froids), il n’en est pas de même en France où nous jouissons d’un climat plus tempéré qui nécessite un traitement préventif fongicide, insecticide et, dans certaines régions, anti-termites.

Une bonne conception de la maison et l’utilisation de bois traités ou naturellement durables garantissent la pérennité des constructions bois.



BOIS&CO © copyright 2011 - 2018, Tous droits réservés. Réalisation: "Atya" Site validé HTML5 CSS Valide !